Dans son ouvrage achevé juste avant la pandémie du coronavirus, Jean Lassalle évoque le système qui s’est imposé à nous et qui brise nos sociétés un peu plus chaque jour.

Une simple analyse politique ne suffirait pas à décrypter cet homme enjoué, passionné et complexe. Avec son style inimitable, il délivre le message d’un résistant à l’heure où l’humanité vit l’une des plus grandes mutations de tous les temps.

Il évoque sa longue marche et nous incite à choisir entre aurore et crépuscule. Le crépuscule de notre temps maintenu dans une ivresse illusoire de prospérité et de bonheur. L’aurore qui brisera la force d’un système établi au seul profit des puissants. Il nous enjoint à réinvestir notre modèle : celui où l’Homme retrouve l’Homme.